L'aide au logement quand on est étudiant

Aide au logement
L'aide au logement quand on est étudiant

L'occupation d'un logement constitue un poste important dans le budget estudiantin. L'État l'a compris et met à leur disposition l'aide au logement. De quoi s'agit-il réellement ? À combien l'allocation par étudiant ? Quelles sont les options en la matière ?

Quels sont les types d'aide au logement étudiant ?

L'aide au logement est une subvention octroyée aux étudiants lorsqu'ils occupent de façon autonome un appartement. Il en existe deux types :

  • L'APL (aide personnalisée au logement) lorsqu'il occupe un logement conventionné (HLM, foyer...),
  • L'ALS (allocation à caractère social), lorsqu'ils résident dans tout autre type d'habitation. Si l'étudiant a des enfants à charge, l'aide adéquate est dans ce cas l'allocation de logement à caractère familial (ALF) qui est une autre version de l'ALS.

Ces deux fonds non cumulables sont versés par la caisse d'allocations familiales. À noter que, sous certaines conditions, un bénéficiaire éligible peut aussi soumettre une demande d'avance ou de garantie Loca-Pass (1 % Logement) pour financer son dépôt de garantie ou sa caution.

Assurance : quelle garantie pour couvrir un logement estudiantin ?

Après avoir trouvé l'aide au logement adaptée, l'étudiant doit assurer son habitation. À cela, il doit choisir la formule selon son type de location.

  • Pour une résidence étudiante, il n'y a pas d'assurance à souscrire. Le locataire est d'habitude couvert par l'assurance habitation du bailleur. En contrepartie, celui-ci doit participer au paiement de la prime à travers son loyer.
  • Dans le cas d'une location nue, l'étudiant doit absolument souscrire une GRL ou garantie « risques locatifs ». Elle couvre sa responsabilité civile vis-à-vis du propriétaire et de son bien.
  • Dans une location meublée, aucune assurance n'est exigée, mais la responsabilité du locataire reste retenue en cas de préjudice causé au bien. Pour ce type de location, une assurance multirisque habitation reste vivement recommandée.
  • En cas de colocation, l'étudiant peut souscrire un contrat individuel d'assurance habitation ou simplement compter sur le contrat du logement. Au moins, il doit disposer d'une garantie responsabilité civile et d'une garantie des risques locatifs.

Aide au logement et assurance habitation étudiant : les montants

Le montant de l'aide au logement n'est pas fixe, car son calcul peut varier selon le profil de l'étudiant. Des critères peuvent être appliqués comme: les ressources du foyer, le montant du loyer à s'acquitter, l'implantation de la résidence, le nombre d'enfants à charge, etc. D'un principe général, il ne peut pas y avoir d'allocation au logement lorsque le montant calculé est inférieur à 15 euros.

Quant à l'assurance habitation estudiantine, le tarif est fonction de la surface habitable. Un logement studio peut ainsi être couvert pour 20 à 60 € par an en moyenne, pour un contrat de base. Les périodes de vacances (de juin à août) sont souvent aussi offertes lorsque la souscription a lieu le mois de juin. De telles offres généreuses proposent aussi des garanties intéressantes aux étudiants : remboursement à neuf de l'équipement informatique, assistance voyage, réduction sur les achats d'appareils l'électroménager, etc.