L'assurance logement quand on est étudiant

L'assurance logement quand on est étudiant

Il est possible d'assurer son habitation sans se ruiner même si on est étudiant. Il existe en effet des formules spéciales destinées aux étudiants pour leur permettre de s'installer seul tout en étant assuré.


Assurance habitation pour une résidence étudiante

À chaque type de logement son assurance. En résidence universitaire, l'assurance habitation se fait généralement par un contrat collectif et il appartient au bailleur d'en souscrire une. Chaque étudiant doit ensuite contribuer au paiement de la prime par le biais son loyer. Il est alors important de bien vérifier l'étendue des garanties avant de s'installer pour éviter les mauvaises surprises. 

En effet, si le bailleur n'a souscrit qu'une garantie contre les risques locatifs, seuls les dommages causés à la résidence sont couverts par le contrat. Aussi, les préjudices causés aux voisins ne seront pas couverts, ainsi que les biens immobiliers. Pour bénéficier d'une meilleure garantie, vous pouvez ajouter une assurance pour chambre universitaire.


Location nue et meublée, comment assurer ?

Pour un logement étudiant loué vide, l'assurance habitation est obligatoire au même titre que la location de tout autre type de résidence ou d'appartement. Le minimum requis est dans ce cas la garantie risques locatifs qui permettra de couvrir tous les dommages que vous pourriez causer à l'habitation.

La location meublée, quant à elle, n'exige pas la souscription d'une assurance. Toutefois, le locataire reste responsable des dommages qu'il peut causer à son logement. Il doit de ce fait contribuer à la réparation et à l'indemnisation du logement en cas de sinistre. Par ailleurs, même par faute d'imprudence l'étudiant est tenu responsable des préjudices qu'il a pu causer aux voisins. Il est donc indispensable souscrire au moins une assurance responsabilité civile pour mieux se protéger. Retrouvez un grand nombre d'informations sur l'assurance habitation ici : http://www.tarif-habitation.com/.


Colocation : doit-on s'assurer ?

Si vous avez décidé d'opter pour la colocation, deux possibilités s'offrent à vous. Vous pouvez soit souscrire une assurance habitation à titre individuel soit se rattacher au contrat du logement. Dans tous les cas, l'assurance habitation est obligatoire et vous devrez souscrire à minima une garantie responsabilité civile et une garantie des risques locatifs. Si vous éprouvez de grandes difficultés à payer votre loyer, sachez qu'il existe des aides qui vous permettront de tenir le cap.

Destiné aux jeunes de 18-25 ans, le FAJ (fonds d'aide aux jeunes) est une aide financière ponctuelle pour les étudiants en difficulté financière. Les allocations logements sont quant à elles réservées aux locataires qui figurent sur le bail. Il y a aussi les aides d'action au logement.

Dans tous les cas, les assureurs proposent aujourd'hui plusieurs offres correspondant au budget des étudiants. La plupart de compagnie d'assurances (Amaguiz, MAE, etc.) disposent d'une assurance spéciale pour étudiant. La spécificité d'une assurance étudiant est qu'elle couvre les éventuelles périodes d'absence au-delà de la période habituelle qui est de 90 jours. Vous n'aurez donc aucun souci à vous faire en cas d'absence prolongée en raison d'un stage à l'étranger ou de vacances.